Accueil > Réduire les émissions > Mesurer, reporter et vérifier (MRV)

Mesurer, reporter et vérifier (MRV)

Comparés aux niveaux des émissions des gaz à effet de serre internationaux, ceux de la Tunisie sont considérés assez faibles. En effet, environ 3,5 tonnes de CO2 par habitant tunisien sont libérées chaque année. A titre de comparaison, les émissions atteignent environ 10 tonnes par Européen. Mais contrairement à l’Europe, les émissions de gaz à effet de serre ont nettement augmenté en Tunisie au cours des dernières décennies, car le modèle économique et le modèle de développement du pays sont largement associés à la consommation d’énergies fossiles.

Afin de limiter les dégâts dus au changement climatique, il serait indispensable d’avoir une capacité de gestion efficace des gaz à effet de serre. Combien des émissions de CO2 peuvent être évitées par une mesure choisie ? Comment peut-on quantifier de manière fiable les émissions de gaz à effet de serre ? Comment est-ce que la Tunisie en rend compte à la communauté internationale ? Est-ce que les chiffres sont solides et vérifiables ?

La Tunisie est aujourd’hui en train de développer ses conditions techniques et institutionnelles pour pouvoir répondre de manière fiable et exhaustive à ces questions. Par ailleurs, les normes de la Convention Cadre sur le Changement Climatiques (CCNUCC) en matière de gestion des gaz à effet de serre, permettant de participer aux processus internationaux, sont très exigeantes. Les pays qui souhaitent bénéficier d’un appui international doivent mettre en place un système appelé MRV : un système fiable de mesure (Measuring), d’établissement de rapports (Reporting) et de vérification (Verifying) des gaz à effet de serre.

Source :

GIZ/ANME 2013: Gestion durable des gaz à effet de serre en Tunisie.

MRV1

Source Image : Firas Ben Khelifa.

 

Print this pageEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0