Mesures sectorielles

Le développement des différents secteurs d’un pays est orienté dans ses grandes lignes par les ‘stratégies sectorielles’. Ce sont des documents qui indiquent – pour une période de plusieurs années – la direction dans laquelle le gouvernement veut s’engager pour le secteur : les objectifs à atteindre, les défis à relever, les réformes à entreprendre.

Comme leur nom l’indique, ces documents sont stratégiques puisque les orientations qu’ils donnent vont ensuite être déclinées et concrétisées en une série de plans de développement avec les actions spécifiques à mettre en œuvre.

  4  6

Des stratégies d’adaptation dans 3 secteurs: Tourisme, Agriculture et Santé

Sources images (gauche à droite) : Lena Hoernlein, Firas Ben Khelifa, GIZ

Inscrire à ce plus haut niveau de la planification nationale la prise en compte du changement climatique est d’une part un grand défi et d’autre part une garantie d’intégration effective de mesures d’adaptation dans le développement des différents secteurs.

En Tunisie, les stratégies de trois secteurs ont été réalisées en tenant compte du changement climatique : ce sont les stratégies d’adaptation du secteur du tourisme, de la santé et enfin de l’agriculture, des écosystèmes et des ressources en eau. La stratégie nationale changement climatique quant à elle est inter-sectorielle et couvre l’adaptation comme l’atténuation.

Un autre outil auquel un pays peut avoir recours pour expliciter ses besoins en adaptation à moyen et long terme est le Plan National d’Adaptation (PNA) (voir fiche de méthodes).

La Tunisie n’a pas encore réalisé de PNA mais a réalisé une évaluation des lacunes et des difficultés de mise en œuvre des mesures d’adaptation (voir résumé du rapport) à travers un outil : le SNAP (voir fiche de méthodes).

Veuillez trouver les documents clés ici :

Fiches de méthodes

Fiches d’activité

Rapports

Print this pageEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0