Accueil > Comprendre le changement climatique > Projections et impacts en Tunisie

Projections et impacts en Tunisie

Dans le cadre de la stratégie nationale d’adaptation de l’agriculture et des écosystèmes aux changements climatiques, des projections climatiques ont été construites pour la Tunisie sur la base des résultats du modèle HadCM3 aux horizons 2030 et 2050. Les effets des changements climatiques projetés se réfèrent à la période de base de 1961-1990. On doit s’attendre à :

Pour l’ensemble du pays :

  • Une augmentation de la température autour de 1.1°C en 2030 et autour de 2.1°C en 2050.
  • Une baisse modérée des précipitations.
  • Une augmentation en 2030 de la fréquence et de l’intensité des années extrêmes sèches.
  • Une baisse modérée des précipitations en 2030.
  • Une variabilité accrue en termes de précipitations et températures.

Au nord :

  • Une élévation de la température annuelle.
  • Une baisse de la précipitation.
  • Les années extrêmes très humides et très sèches diminuent légèrement.

Au centre :

  • Une augmentation importante des températures.
  • Une diminution des précipitations annuelles.
  • La variabilité des précipitations diminue par rapport à la période de référence.

Au sud :

  • Une élévation très importante de la température annuelle.
  • Une forte diminution des précipitations annuelles.
  • Une augmentation très importante des années de sécheresse, si bien que des successions de deux à trois années de sécheresse est prévisible.

 projections

Diminution des précipitations futures (ci-dessus) et augmentation des températures (ci-dessous) à l’horizon 2020 et 2050 en Tunisie. (Source : Ministère de l’Agriculture/GIZ 2007)

 

impact

 Source : Ministère de l’Agriculture/GIZ 2007 : Stratégie nationale d’adaptation de l’agriculture  tunisienne et des écosystèmes aux changements  climatiques.

Print this pageEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0