Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

L’évaluation des biens et services environnementaux et plus particulièrement l’estimation des dégradations environnementales est devenue durant les dernières années un champ d’investigation et de recherche intense dans des disciplines diverses. Il est vrai que la motivation principale de toute évaluation est    de fournir une information plus riche et surtout plus compréhensive aux décideurs afin de leur permettre d’améliorer autant que possible le bien‐être de la génération présente tout en préservant le maximum d’opportunités pour celles à venir. Attribuer une valeur monétaire aux dégradations environnementales, permet entre autres :

  • de fournir un outil approprié pour classer les coûts sociaux des différentes formes de dégradations,
  • d’évaluer quantitativement les coûts de la dégradation réelle en vue d’intégrer les aspects environnementaux dans les décisions en matière de politique de développement,
  • de comparer les dommages résultants de la dégradation des ressources environnementales aux autres indicateurs économiques, et
  • d’offrir aux responsables de la gestion de l’environnement un outil adéquat   pour discuter l’importance de la protection environnementale en termes économiques, semblable au « langage » qu’utilisent les autres preneurs de décision dans les domaines concernés par les biens et services marchands.


La Direction Générale du Développement Durable/Ministère de l’Environnement et du Développement Durable nous a chargé de l’étude «EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU DEVELOPPEMENT DURABLE: élaboration d'outils pour l'évaluation économique des coûts de la dégradation de l'environnement et calcul du coût environnemental des investissements publics de développement économique et social dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, du transport et du tourisme » Cette étude est formée de 2 parties : Composante A: Outils d'évaluation économique de la dégradation de l'environnement Composante B : évaluation du coût environnemental des investissements publics au développement pendant le Xème Plan Le rapport relatif à la composante A a été fourni et approuvé par le comité de suivi. Le présent rapport est relatif à la composante B (phase II) de l’étude. Il a nécessité plusieurs contacts auprès des administrations concernés (Ministère du Développement Local, Ministère de la Santé Publique, Ministère du transport) ainsi qu’auprès des agence relevant du MEDD (APAL, ANPE, ANGed). Il ressort de ce rapport que l’évaluation du coût environnemental des investissements publics au développement pendant une période donnée, à partir des couts d’investissement, est un travail laborieux nécessitant la disponibilité de plusieurs indicateurs ou paramètres statistiques souvent difficile a établir. Le rapport présente la méthodologie suivant l’approche préconisé par les Termes de références de l’étude, tout en développant les moyens et données nécessaires pour calculer le cout environnemental. Il préconise en fin du rapport une méthode pour l’évaluation des couts environnementaux des investissements, en partant du fait qu’une dégradation est relevée après réalisation du projet, et est constatée et mesurée.

References :

pdfEVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU DEVELOPPEMENT DURABLE : phase 1566.71 Ko

pdfEVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU DEVELOPPEMENT DURABLE : phase 2538.48 Ko

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs