Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Il est devenu évident aujourd'hui après l'enregistrement d'une série d'irrégularités dans l'utilisation de nos ressources naturelles d'une manière ne prend pas en compte les contrôles de la durabilité et à la pression croissante sur notre structure naturelle en raison de la demande croissante pour les ressources non renouvelables comme l'eau et le sol et l'énergie fossile, de la pêche et de l'adoption de l'exploitation minière de produire des motifs inappropriés, de penser à la promotion de transformer notre économie vers des modes de consommation et de production pour aller vers une économie verte, y compris la réalisation d'une faible émission de croissance à effet de gaz, par le développement de approprié et de déployer des techniques qui améliorent l'efficacité de l'utilisation des différentes ressources disponibles, en prenant soin de plans d'action nationaux réduction associée au cycle de vie des produits et services impacts environnementaux, et de promouvoir l'utilisation de l'énergie renouvelable dans les diverses activités de développement.

Notre pays a vu des initiatives pilotes dans le domaine des systèmes de consommation et de production durables, comme l'électrification de la ligne ferroviaire de la ligne de transmission entre  Tunis et BorjCedria où les avantages du passage de l'utilisation de diesel à l'électricité.

Il a également été dans le cadre du projet Med Test I, qui a été achevée sous la supervision de l'intérêt du ministère de l'Industrie et de l'Energie et des Mines entre 2009 et 2011 par trois centres techniques et le Centre national pour le cuir et les chaussures et le centre artistique du tissu et du centre technique pour l'industrie alimentaire de développer des systèmes de production propre avec 15 Fondations industrielles.

 Et l'effet de ces résultats positifs et encourageants ont la Tunisiea rejoint au cours de l'année 2014, un programme typique de la région (la matière les pays méditerranéens du Sud), une étape supplémentaire à contribuer à l'amélioration de la situation environnementale dans notre pays, par l'adoption de la coordination du programme SWITCH-Med et la coopération avec les intérêts du ministère de l'Industrie et de l'énergie et des mines et le Centre international de Tunis pour la technologie environnementale et commencer à le mettre en œuvre dès le début de 2015, selon les éléments suivants:

Ingrédients rétroaction donnée au ministère de l'Environnement et du développement durable et le Centre international de Tunis pour la technologie de l'environnement:

  •  Diagnostic de l'état actuel des systèmes de production et de consommation durables à Tunis,
  •  Élaborer un plan d'action national pour les systèmes durables de production et de la consommation dans les domaines des industries du tourisme et de l'alimentation,
  •  Soutenir les initiatives qui ont trait à la création d'entreprises conjointes entre le secteur privé et les organisations de la société civile pour organiser des sessions de formation au profit des 160 entrepreneurs verts,


Le ministère de l'Environnement et du développement durable lancé au cours de l'étude 2015 sur les activités nationales visant à promouvoir la production et la consommation durables dans les modèles de Tunis dans le cadre de la mise en œuvre du programme SWITCH-Med financé par l'Union européenne, qui répond à la nécessité pour les pays méditerranéens pour promouvoir la consommation et la production durables, et vise à promouvoir la transformation des économies des pays du Sud Méditerranée vers des modes de consommation et de production soutenue tête vers l'économie verte, y compris la réalisation d'une faible émission de croissance à effet de gaz, par le développement de approprié et déployer des techniques qui améliorent l'efficacité de l'utilisation des ressources et des plans d'action nationaux, vise également à réduire les impacts environnementaux associée au cycle de vie des produits et services, et de promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables dans diverses activités industrielles.

Programme de SWITCH-Med est divisé en trois composantes:

Le premier volet porte sur les politiques pour les systèmes de production et de consommation durables, et se fonde principalement sur l'élaboration de plans d'action nationaux et mis en œuvre selon un calendrier précis, avec la nomination d'un point focal national et le noyau du Ministère de l'Environnement et du Développement durable, de suivre la mise en œuvre de cette composante.

La deuxième composante vise à la mise en œuvre des trois parties sont les activités du processus suivant:

  •  Partie I: Adoption de mesures incitatives pour l'offre et la demande sur le niveau de production durable sur le secteur industriel,
  •  Partie II: promouvoir l'initiative économique verte et renforcer la capacité de la société civile et de se concentrer sur les systèmes de consommation durables. Il a été sélectionné Centre international de Tunis pour les technologies de l'environnement de Tunis en partenariat avec la Confédération des institutions tunisiennes citoyenneté »CONECT par le RAC sur les systèmes de production et de consommation durables à Barcelone, pour soutenir les initiatives liées à la création d'entreprises conjointes entre le secteur privé et les organisations de la société civile.


La troisième composante: vise à promouvoir l'échange d'expériences et la communication entre les différentes parties prenantes en réseau (mise en réseau) et le partage des connaissances et de l'information sur les systèmes les initiatives des acteurs production et de consommation durables mieux.

L'objectif principal de la première phase est de fournir un aperçu des modes de production et de consommation en Tunisie. A fait l'objet d'un atelier d'abord travaillé pendant deux jours les 12 et 13 Octobre, 2015 afin d'élargir le cercle de consultation et en écoutant les divers problèmes et obstacles à la mise en place de modes durables de production et de consommation en Tunisie.

La deuxième étape est une stratégie de proposition et de plan d'action pour la période 2016-2025 décennie pour le tourisme et les industries alimentaires qui ont signé leur choix comme une première étape.

Les études mises en charge du Bureau de l'achèvement de l'étude et les deux documents primaire stratégie et un plan d'action décimal (en particulier avec tous les secteurs du document) et soumis aux autorités concernées lors d'un atelier de deux jours dans le mois de Décembre à 2015. L'atelier sur la préparation d'une nouvelle version du plan de stratégie et d'action pour chaque secteur a eu a rôle important dans ce niveau-là.

Télécharger

La contribution de la Direction Générale du Développement durable

Dans le rapport national sur l'état de l'environnement et du développement durable pour l'année 2015 (langue arabe)

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs