Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Assainissement des eaux usées et valorisation des sous-produits

La politique environnementale en Tunisie a placé le secteurde l’assainissement comme une composante essentielle dans le développement économique du pays.

Le volet réutilisation des eaux usées traitées a été considéré dès le départ comme élément fondamental de la gestion rationnelle des ressources en eaux.

Objectifs :

  •  Amélioration des conditions de vie des citoyens
  •  Lutte contre la pollution hydrique et protection des ressources naturelles (ressources en eaux, littoral, ...)
  •  Mobilisation des ressources en eaux additionnelles

Etudes sur support numérique

  1.  Etude de faisabilité de transfert des eaux usées traitées des stations d’épuration du Grand Tunis vers les zones de réutilisation à l’intérieur du pays, (DGEQV/2009)
  2.  Etude de faisabilité technico-économique de réutilisation des eaux usées traitées dans les gouvernorats de Kébili et de Tataouine pour la production fourragère, (DGEQV/2009)
  3.  Etude de faisabilité technique, environnementale et économique de la recharge artificielle de 8 nappes  phréatiques en Tunisie par les EUT, (DGEQV/2011)
  4.  Etude de l’inventaire des puits perdus dans les gouvernorats du Centre Ouest et Gafsa, caractérisation de la pollution et élaboration d’un plan d’action, (DGEQV/2012)
  5.  Etude relative à l’élaboration d’une stratégie nationale de communication et de sensibilisation à l’utilisation des EUT et des boues des STEP et initiation des activités de sensibilisation à l’échelle régionale dans le cadre du Projet d’Investissement dans le Secteur de l’Eau dans sa phase II : PISEAU II (DGEQV/2015), Affiches EUT + boues + dépliant EUT + spot radio boue + film pédagogique EUT en deux parties.

Gestion et valorisation des déchets solides

La gestion des déchets solides constitue aujourd’hui un des axes prioritaires de la politique environnementale en Tunisie. Ceci s’est traduit en particulier par le développement et la mise en œuvre d’un Programme National de Gestion des Déchets Solides (PRONAGDES) traitant des principaux aspects; législatif, institutionnel, financier et technique. Plusieurs projets et actions ont été initiés dans le cadre de la mise en place de ce programme.

Alors que la collecte des déchets demeure entre les mains des collectivités locales, le transfert et l’enfouissement technique des déchets solides restent du ressort de l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE) qui est responsable des études, réalisations et exploitation des infrastructures y afférentes. L’ANPE a ainsi entamé la réalisation de plusieurs décharges contrôlées appuyées par des centres de transfert sur tout le territoire tunisien.

Même si le PRONAGDES s’appuie, dans ses composantes, sur l’aménagement d’unités d’enfouissements techniques, l’étude et le développement et la promotion de nouvelles voies de traitement des déchets reste toujours à envisager et requiert en permanence une réflexion poussée.

La valorisation « énergétique » des déchets pourra constituer ainsi une conjonction d’intérêts entre la nécessité de gérer une masse de plus en plus imposante des déchets et la possibilité de générer une plus value économique depuis ces déchets et pousser au développement d’énergies renouvelables de substitution. Mais il est bien clair qu’un éventuel développement des procédés de valorisation « énergétique » des déchets impose une maîtrise rigoureuse des risques environnementaux potentiels et une connaissance affirmée des garanties économiques et financières. Ces techniques devraient ainsi s’intégrer dans une logique socio-économique souvent propre à chaque pays.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement tunisien compte analyser les éléments permettant d’évaluer les possibilités d’introduction et de développement de nouvelles techniques de traitement des déchets urbains en Tunisie et notamment les techniques de « valorisation énergétique ».

  •  Elaboration des textes juridiques pour l’interdiction de la confection, l’importation, la promotion et la distribution des sacs en plastique à usage unique. (DGEQV/2016),
  •  Formulation d’une stratégie nationale transitoire et de plans d’actions pour le traitement des déchets solides pour trois zones pilotes dans le cadre du Programme d’Appui à la politique sectorielle de l’Eau (PAPs eau) : (Termes de références).

Documents utiles

pdfAnalyse de la valorisation « énergétique » des déchets solides en Tunisie46.52 Ko

pdf Rapport sur la gestion des déchets solides2.74 Mo

pdfTraitement et réutilisation des eaux usées traitées en Tunisie1.95 Mo

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs