Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

La Tunisie est un des pays sud méditerranéen les plus touchés par le phénomène de la désertification. En effet, environ 80% du territoire national est caractérisé par une aridité dominante qui explique sa vulnérabilité accrue aux variations climatiques conjuguées aux activités anthropiques peu respectueuses de l'environnement.

Ce phénomène est subséquent à une rupture d’équilibre écologique traduite par une chute de productivité des écosystèmes, c’est-à-dire de la fertilité du sol, de celle du couvert végétal, des pâturages et de la biodiversité menaçant ainsi la sécurité alimentaire voire même la paix sociale.

L'Etat tunisien considère le phénomène de la désertification comme un frein majeur au développement économique et social du pays. Il constitue l'une des principales préoccupations de ses décideurs qui ont développé et soutenu une politique volontariste et avant-gardiste perceptible à travers ses engagements techniques, financiers et juridiques vis-à-vis des Conventions internationales sur l’environnement et en particulier celle relative à la lutte contre la désertification (UNCCD). Dans ce cadre, la Tunisie est parmi les premiers pays à avoir ratifié cette convention puis réalisé, en 1998, son Plan d’Action National de Lutte contre la Désertification (PAN-LCD).

desertification 3

Pour se conformer avec les récentes orientations de l’UNCCD et les objectifs de son nouveau Cadre Stratégique Décennal 2018-2030, la Tunisie a procédé à l'alignement de son ancien PAN-LCD de 1998 avec le CSD 2018-2030. Le nouveau PAN-LCD de la Tunisie aligné s'inscrit dans la perspective de la réalisation des ODD et spécifiquement l’objectif 15 et sa cible 15.3 relative à la neutralité de la dégradation des terres (NDT). Il est censé proposer une stratégie cohérente et un plan opérationnel pour améliorer les capacités conceptuelles, de planification, de financement, d'action et de monitoring de tous les acteurs en faveur d'une lutte efficace et durable contre le phénomène de la désertification et ses conséquences économiques, environnementales et sociales.

En s’appuyant sur un diagnostic et une large concertation nationale, la vision qui balise l’action de la Tunisie en matière de lutte contre la désertification et l’atteinte de la Neutralité de la Dégradation des Terres, à l’horizon 2030, se construit autour de l’idée suivante : « Une Tunisie préservée contre la désertification, ayant atteint la neutralité en matière de la dégradation des terres et bâti des écosystèmes résilients aux changements climatiques qui serviront de levier pour le développement socio-économique des territoires à travers une participation de tous les acteurs concernés ».

Une Cible Nationale Volontaire (CNV) de la Tunisie a été identifiée et qui vise à neutraliser la dégradation des terres sur une surface totale de 2.2millions d'hectares (Correspondent aux terres ayant changée d’occupation et des terres ayant connue un déclin de productivité). répartie sur l'ensemble du territoire national et ce d'ici 2030. Nous tenons à préciser que cette cible n'est que préliminaire. Elle mérite d'être davantage précisée dans un cadre de concertation et d'échanges plus ouverts aux expériences et contributions de tous les partenaires clés (scientifiques, métiers, planificateurs,...).

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs