Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Les émissions des Gaz à effet de serre (GES) en Tunisie

Les émissionss brutes des Gaz à Effet de Serre (GES) se sont élevées en 2012 à environ 46 millions téCO2.

Synthèse des émissions brutes des GES directs en 2012 (ktéCO2)
Secteur/GazCO2CH4N2OHFCsSF6TOTAL
1 - Energie 25 172,3 1 616,6 234,2     27 023
2 - Procédés industriels et utilisation des produits 4 810,2 - 278,7 343,7 8,4 5 441
3 - Agriculture, Forêt, et Autres Affectations des Terres 6 568,2 2 636,2 1 945,1     11 150
4 - Déchets 17,0 2 892,2 109,2     3 018
TOTAL 36 567,7 7 145,0 2 567,2 343,7 8,4 46 632

 

Le secteur de l’énergie est le plus grand contributeur aux émissions brutes de GES directs, avec 27 millions téCO2 ; soit environ 58% des émissions nationales brutes de l’année 2012. Plus des neuf-dixièmes des émissions imputables à l’énergie sont dues à la combustion.

Avec plus de 11 millions téCO2 ; soit environ 24% des émissions brutes, l’AFAT est le second contributeur aux émissions tunisiennes brutes, mais très loin derrière le secteur de l’énergie.

Viennent ensuite les procédés industriels et les déchets, dont les émissions réunies n’atteignent que 18% des émissions brutes tunisiennes, le secteur des déchets étant le plus faible contributeur aux émissions nationales brutes (6,5%).

cc 03

Répartition des émissions brutes de GES directs de la Tunisie par source en 2012 (%)

En ce qui concerne les absorptions de carbone, issues du secteur AFAT, elles se sont élevées à 14 millions de téCO2, compensant ainsi largement les émissions du secteur AFAT.

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs