Decrease font size Decrease font size Decrease font size
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Le Ministère de l’Environnement est chargé :

  • de proposer la politique générale de l’Etat dans les domaines de la protection de l’environnement, de la sauvegarde de la nature, de la promotion de la qualité de la vie et de la mise en place des fondements du développement durable dans les politiques générales et sectorielles de l’Etat et ce, en coopération avec les ministères et les structures concernés, et de veiller à son exécution ;
  • de promouvoir la législation relative à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la nature et d’œuvrer à l’intégration du concept de développement durable dans les stratégies et les plans nationaux, et ce, par la prise de mesures à caractère général ou particulier dans les divers domaines en relation avec l’environnement et le développement et par la mise en place des normes d’équilibre dans le milieu naturel ;
  • d’améliorer la situation environnementale et le cadre de vie, de prévenir, réduire ou éliminer les dangers qui menacent l’homme, l’environnement et les ressources naturelles, de protéger et promouvoir les espaces réservés au développement de la biodiversité et des sites panoramiques, et de protéger et promouvoir les espaces libres nécessaires à la croissance des générations futures ;
  • d’œuvrer à la mise en place des règles de bonne gouvernance écologique dans tous les secteurs d’activité et en matière de ressources naturelles, et de prendre toutes les mesures nécessaires, en coopération avec toutes les parties concernées, en vue de prévenir et d’éviter les risques et de faire face aux problèmes environnementaux éventuels ou prévisibles, sans attendre qu’ils se produisent.

 

Le Ministère de l’Environnement est chargé notamment :

  • d’œuvrer à l’ancrage et à la généralisation du concept de développement durable, ainsi qu’à son intégration dans les politiques économiques et sociales générales et sectorielles et dans les méthodologies de planification et de gestion des ressources naturelles ;
  • d’œuvrer, avec les parties concernées, à l’intégration de la dimension environnementale dans toutes les stratégies, tous les plans, programmes, activités et projets de développement, et d’orienter les actions de prévention, contrôle, suivi et coordination vers la réalisation des objectifs du développement durable ;
  • de mettre sur pied une stratégie nationale de développement durable, définissant les mesures propres à adapter les méthodes de planification et de gestion des structures et institutions de l’Etat aux fondements du mode de développement durable ;
  • de procéder à des études prospectives sur l’environnement et sa relation avec le développement économique et social, en vue d’aider à l’orientation des politiques générales et sectorielles ;
  • de procéder à l’observation de la situation environnementale générale, sur la base des indicateurs environnementaux et de développement durable ;
  • de procéder à l’animation et à la coordination des actions de l’Etat en matière de protection de l’environnement et de sauvegarde de la nature, y compris les actions de contrôle, prévention, réduction/élimination des pollutions, dommages et tous dangers touchant l’environnement et provenant des particuliers, des grandes collectivités, des équipements collectifs ou des activités agricoles, commerciales, industrielles ou autres ;
  • de définir les normes d’élimination des déchets et des sécrétions provenant des activités industrielles, urbanistiques, agricoles, touristiques et sanitaires, ainsi que des secteurs de l’énergie, du transport et des autres secteurs d’activité, et ce, en coopération avec les ministères et les structures concernés, et de veiller à leur application ;
  • d’œuvrer à la diffusion de la culture environnementale et de développement durable auprès de toutes les franges de la société, en vue de mobiliser toutes les parties aux fins de contribuer à la protection de l’environnement et de garantir la durabilité des acquis environnementaux ;
  • de promouvoir les actions de formation, de conscientisation et d’éducation dans le domaine de l’environnement et du développement durable et en particulier en matière de lutte contre la pollution, de sauvegarde de la nature, de bonne gouvernance des ressources naturelles, de prévention et d’évitement des dangers potentiels, et ce, en coopération avec les structures nationales, les entreprises concernées et les organisations gouvernementales et non-gouvernementales ;
  • d’assurer la coordination aux plans de l’élaboration et de l’exécution des programmes nationaux de protection de l’environnement et de prévention des dangers, de suivi des actions d’aménagement, de protection et de gestion des espaces, des écosystèmes et du littoral, et en matière de contrôle de la gestion de ces systèmes et espaces et du domaine public maritime ;
  • de veiller à l’exécution des obligations internationales en matière de lutte contre la pollution, de prévention et de réduction d’élimination des dangers, de protection de l’environnement et de développement durable ;
  • de suivre les processus de développement durable aux niveaux international et régional et d’œuvrer à la promotion de ces processus ;
  • de représenter le gouvernement tunisien auprès des instances internationales et dans les réunions bilatérales et multilatérales ayant pour thème le développement durable,, la protection de l’environnement et de la nature, la prévention et l’évitement des dangers, en collaboration avec les ministères concernés ;
  • de promouvoir toute action, recherche, étude et tout programme à caractère scientifique, technique ou économique et dont le thème porte sur l’amélioration des techniques de protection de l’environnement, de sauvegarde du cadre naturel, de lutte contre la pollution, de prévention des dangers et de développement propre, et ce, en partenariat et coopération avec les ministères et les organismes concernés.

 

De même, le Ministère de l’Environnement procède à l’exercice de l’autorité de tutelle sur les établissements publics qui en relèvent et apporte, dans le cadre des moyens dont il dispose, tout le soutien, toute l’aide et tout l’encouragement à l’action associative dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable.

Le Ministère de l’Environnement est chargé de la coordination et de l’animation de la politique de l’Etat en matière de développement durable, de la prise de toutes les mesures susceptibles d’améliorer la qualité et l’efficacité de l’action de l’Etat dans les domaines environnementaux, ainsi que des mesures pouvant être requises par la nécessité d’informer le public.

Actualités

ong env
biaa clic
appel gratuit
open data fr
acces info administrtifs