Vous êtes ici : Portail de l'environnement  »  Le développement durable

Projets et études

Projets en cours
Projets achevés

Annonces

Appels d'offres
Recrutements
Comment trouvez-vous le nouveau design de notre site web ?
Excellent
Bien
A améliorer

Votre avis nous intéresse, nous vous invitons à participer à l'amélioration de notre portail en donnant votre avis et vos propositions d'amélioration.

Cliquer ici pour participer

Le développement durable

En 1972, la conférence des Nations Unies sur l’environnement a adopté une série de principes pour une gestion écologiquement rationnelle de l’environnement. Cette déclaration a placé les questions écologiques au rang des préoccupations internationales. D’où la naissance de la prise de conscience du développement durable qui est défini comme étant un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

Les défis de la durabilité du développement durable en Tunisie

Sur la base de la lecture et de l’analyse des principaux plans et programmes de développement en Tunisie dans l’ensembles des secteurs de développement socioéconomique et suite à des concertations avec les principaux partenaires concernés, les principaux défis de la durabilité en termes d’objectifs majeurs qui doit être surmonté dans l’avenir afin que ces derniers n’entravent pas la promotion de la durabilité à l’échelle nationale et ne constituent pas un handicap dans sa mise en œuvre, sont:

  • Instaurer une consommation et une production durables.
  • Renforcer l’équité sociale et la solidarité nationale,
  • Gérer durablement les ressources naturelles,
  • Promouvoir la qualité de vie des citoyens,
  • Développer des villes durables,
  • Gérer durablement le littoral,
  • Promouvoir un transport durable,
  • Rationaliser la consommation énergétique et promouvoir les énergies nouvelles et  renouvelables,
  • Renforcer les capacités d’adaptation aux changements climatiques,Promouvoir la société du savoir,
  • Adapter la gouvernance pour une meilleure promotion du développement durable.


Ce pour ce là que la garantie de la durabilité à travers l'intégration progressive des préoccupations et des actions environnementales dans les activités de développement sur le plan sectoriel et territorial toute en assurant, par des moyens adéquats un partage équitable des fruits de la croissance économique, doit être un objectif constant de toutes les stratégies sectorielles et régionales du développement économique et social; cette approche est considérée essentielle pour asseoir un climat social favorable à la politique de l'encouragement des investissements nationaux et étrangers dans les différents secteurs économiques, et au choix stratégique de l’économie du savoir: une économie dynamique, performante, innovante, créatrice de nouvelles richesses et des mécanismes d'autofinancement et de régulation.

Après la révolution de 14 janvier 2011, une nouvelle approche dans le domaine social doit être établie afin de créer les conditions propices à un développement durable et équitable basé sur des valeurs de la solidarité entre les tunisiens. Ce qui va engendrer une amélioration des conditions et de la qualité de vie en zones urbaines et rurales par la mise en œuvre des stratégies ciblées en matière de gestion rationnelle et de conservation des ressources naturelles. La mise en œuvre d’une telle strategie passe par les axes suivants:

  • La garantie de durabilité de la croissance économique à travers des schémas de développement cohérents adaptés aux conditions des ressources naturelles et humaines du pays et des exigences de l'insertion du pays dans l'économie mondiale,
  • L’élargissement de  la base économique du pays à travers la promotion de l'économie du savoir qui valorise au mieux le savoir des ressources humaines sans provoquer de pressions supplémentaires sur les ressources naturelles déjà fragiles,
  • L’orientation des secteurs économiques traditionnels (agriculture, industrie, activités extractives, tourisme, transport) de plus en plus vers les modes de gestion durables des milieux naturels et des écosystèmes en les encourageant à promouvoir les systèmes de production et de consommation éco-responsables, économiquement profitable et socialement équitable.
  • La réduction, sinon le maintien, du coût de la dégradation de l'environnement à 2,1 % du PIB et ce en accordant la priorité aux investissements publics à faible coût environnemental,

Le Ministère de l’environnement et en collaboration avec d’autres partenaires assure le suivi de l'application de ces recommandations par les différents acteurs du développement et pour l'identification des contraintes susceptibles de freiner les différents processus du développement durable au niveau sectoriel et territorial.
Les principes de la politique du développement durable sont:

  • Responsabiliser le citoyen pour mobiliser la société civile en faveur du développement durable,
  • Intégrer l'environnement dans tous les secteurs de développement et assurer leur transition économique en gardant en vue le nécessaire équilibre entre les moyens disponibles et la complémentarité entre les secteurs, la création de nouveaux secteurs à forte valeur ajoutée tout en garantissant l'équité de la distribution des fruits de la croissance.
  • Faire participer toutes les parties prenantes aux processus décisionnels sur le développement durable.
  • Assurer une meilleure solidarité entre les catégories sociales et entre les générations.
  • Bien définir les responsabilités de chaque partie impliquée dans l'œuvre du développement en assurant une bonne répartition selon les capacités disponibles
  • Appliquer tant que c'est possible l'approche de prévention et celle de précaution pour garantir le respect du droit du citoyen à un environnement sain et des conditions de développement économique et de promotion sociale sûres.
Envoyer votre vote...
Pas encore évalué.
Cliquez sur l'étoile pour évaluer cet élément.