Vous êtes ici : Portail de l'environnement  »  Projets et études  »  Projet GDEO

Projets et études

Projets en cours
Projets achevés

Annonces

Appels d'offres
Recrutements
Comment trouvez-vous le nouveau design de notre site web ?
Excellent
Bien
A améliorer

Votre avis nous intéresse, nous vous invitons à participer à l'amélioration de notre portail en donnant votre avis et vos propositions d'amélioration.

Cliquer ici pour participer

Projet GDEO

Présentation du Projet : Gestion Durable des Ecosystèmes Oasiens en Tunisie (GDEO)

Contexte général du Projet

Les oasis tunisiennes constituent des centres importants de production agricole. Elles couvrent une superficie totale estimée à plus de 41.000 ha et abritent environ 10% de la population tunisienne totale.

Les oasis se concentrent principalement dans quatre gouvernorats : Gabès, Gafsa, Kébili et Tozeur.

Selon leur situation géographique, trois types d'oasis peuvent être identifiés en Tunisie: les oasis littorales (17 % de la superficie totale des oasis), les oasis de montagne (6 % de la superficie totale des oasis) et les oasis sahariennes (77 % de la superficie totale oasis) – toutes comprenant des oasis dites "traditionnelles" et des oasis "modernes" ou périmètres irrigués.

Sur le plan économique, les oasis tunisiennes représentent la principale source d'emploi et de revenus dans le Sud. Elles constituent l'environnement le plus productif en offrant une forte valeur marchande aux produits agricoles, particulièrement les dattes.

Sur le plan écologique, les oasis traditionnelles, avec leurs cultures en trois étages, constituent un écosystème adapté pour l’épanouissement de la biodiversité faunistique et floristique ainsi que pour la préservation des espèces animales et végétales menacées par la disparition. Elles sont le berceau de cultivars parfaitement adaptés aux conditions locales et constituent un patrimoine naturel de plantes pour de multiples usages (fourrage, condiment, plantes médicinales et aromatiques, production de fumier, etc.).

En dépit de leur importance socio-économique et écologique, les écosystèmes oasiens subissent de nombreuses pressions dues, principalement, aux facteurs suivants :

  • Surexploitation des aquifères profonds ;
  • Effets croissants du changement climatique ;
  • Empiétement des zones urbaines;
  • Inadéquation des cadres institutionnels et réglementaires ;
  • Absence d’une vision intégrée de développement durable des oasis tunisiennes.

Objectif général du Projet

Le Projet a été élaboré en vue d’améliorer la gestion durable des ressources naturelles et de promouvoir la diversification des moyens de subsistance dans des oasis traditionnelles ciblées.

Principales composantes du Projet

Le Projet «Gestion Durable des Ecosystèmes Oasiens en Tunisie» se concentre sur trois principaux domaines d'intervention: (i) l’instauration d'un environnement propice pour une meilleure gestion des oasis au niveau national, régional et local ; (ii) la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement durable des oasis à petite échelle (six oasis sélectionnées, qui représentent la variété des oasis tunisiennes traditionnelles); et (iii) la planification de la gestion durable des oasis au niveau local, et la mise en œuvre des activités prioritaires dans les sites pilotes du projet, leur suivi et leur évaluation.

Le projet comprend trois composantes principales, synthétisées selon le schéma suivant :

Envoyer votre vote...
Pas encore évalué.
Cliquez sur l'étoile pour évaluer cet élément.