Le Gouvernorat de Siliana fut décrété en date du 5 juin 1974. Il est l'un des 24 Gouvernorats de la Tunisie. Il est situé dans le Nord-Ouest du pays. Ce Gouvernorat s’étale sur une superficie globale d’environ 4 642 km², soit l’équivalent de 2,8 % de la superficie du territoire national.

Au niveau démographique, ce Gouvernorat comporte une population de 234.000 habitants soit 2,17 % de la population totale de la Tunisie. Parmi toute cette population, environ 68 % vivent en milieu rural. Ce taux de la population rurale contribue incontestablement à la dégradation des ressources naturelles du Gouvernorat, et plus particulièrement la dégradation des terres.

 

 

1. MILIEU PHYSIQUE :


1.1. Régions Naturelles du Gouvernorat de Siliana

Au niveau géomorphologique, le Gouvernorat de Siliana est marqué par un cortège de 3 régions naturelles, variant selon leur altitude moyenne. Il s’agit respectivement

  • du haut Tell dont l’altitude est d’environ 600 m.
  • de la Dorsale tunisienne, constituant le prolongement de la chaîne de l’Atlas tellien, et dont l’altitude est normalement comprise entre 600 et 1300 m.
  • enfin la dernière formation est celle des hautes steppes, localisées à environ 600 m d’altitude et qui sont plutôt visibles dans la partie sud du Gouvernorat.

 1.2. Étages bioclimatiques:

Au niveau bioclimatique, le Gouvernorat de Siliana est marqué par un contraste climatique, où on y observe au minimum quatre types de bio-climats, avec des proportions variables. Ces différents types de bio-climat sont les suivants :

    • Le Sub-humide : 2,6 % de la superficie du Gouvernorat
    • Le semi-aride supérieur : 48 % de la superficie du Gouvernorat
    • Le semi-aride moyen : 34,6 % de la superficie du Gouvernorat
    • Le semi-aride inférieur : 11 % de la superficie du Gouvernorat
    • L’aride : 3,8 % de la superficie du Gouvernorat

Les températures : les Moyennes des températures les plus faibles varient de 3,8°C à 13,3°C . En revanches, les Moyennes des températures les plus élevées varient de 18,4°C à 35,3°C.
Les précipitations : la pluviométrie annuelle moyenne du Gouvernorat de Siliana se situe entre 250 mm et 600 mm. Sur les reliefs, la pluviosité annuelle peut atteindre jusqu’à 800 mm. Les statistiques pluviométriques du Gouvernorat de Siliana permettent de signaler leur importante irrégularité annuelle et interannuelle.
Le Gouvernorat de Siliana est réputé par le caractère orageux de ses précipitations automnales.

 

2. LES RESSOURCES NATURELLES DU GOUVERNORAT DE SILIANA

2.1. La Production Agricole du Gouvernorat de Siliana

Le Gouvernorat de Siliana se caractérise par des ressources naturelles très vulnérables. Il couvre une superficie totale d’environ 464.200 ha répartis comme suit :

  • Superficie cultivable : 313.000 ha, soit 67.4 %
  • Forêts et parcours : 118.000 ha, soit 25.4 %
  • Terres incultes : 33.200 ha, soit 7.2 %

Les terres cultivables sont dominées par les cultures céréalières, dont les proportions sont estimées à 87 %. L’arboriculture fruitière occupe environ 14 % des surfaces agricoles utiles et enfin les cultures irriguées se placent largement derrière les autres spéculations, avec uniquement 3 % de la surface agricole utile du Gouvernorat.

 2.2. Les ressources en eau :

Au niveau du Gouvernorat de Siliana, il y a eu un important effort de mobilisation des ressources hydriques de ruissellement, superficielles et profondes. Ces ressources en eau sont globalement estimées à 182 Millions de m3 par an, dont 154 Millions de m3 sont mobilisés (84,6 %) grâce aux différents ouvrages suivants :

  • 3 grands barrages : 64 Mm3
    • Barrage Siliana : 53 Mm3
    • Barrage Lakhmes : 7 Mm3
    • Barrage R’mil : 4 Mm3
  • 38 Barrages collinaires : 47 Mm3
  • 138 Lacs collinaires : 10 Mm3
  • 1 station d’épuration : 0,5 Mm3
  • 182 Forages : 22 Mm3
  • 2.290 puits de surface : 10.5 Mm3

 

2.3. Les formations forestières:

Le Gouvernorat de Siliana est marqué par un manteau forestier non négligeable, avec une superficie estimée à 139.469 ha. Elle représente environ 30,1% de l’ensemble de la superficie du Gouvernorat. Ce manteau forestier est structuré comme suit :

  • Pin d’Alep : 55%
  • Maquis et garrigue : 33 %
  • Romarin : 12 %

Sur le plan social, pour tout le Gouvernorat, et au sein de ces régions à caractère forestier, la population forestière compte environ 103.000 habitants. Cette population exploite les ressources que procurent les forêts et les parcours à savoir :

  • Bois de chauffage : 3500 m3
  • Fourrage : 13 Million UF pour un cheptel qui compte environ 193.000 têtes
  • Zgougou (Grains de Pin d’Alep) : 45 Tonnes
  • Gibier : 30 Tonnes
  • Miel : 15 Tonnes
  • Romarin séchés : 42 Tonnes
  • Huiles essentielles de romarin : 30 Tonnes
  • Le Caroubier(fruits) : 658 Tonnes et 58 Tonnes de graines

 

3. BIODIVERSITÉ DU PARC NATIONAL DU JBEL SERJ


Le parc national de Jbel Serj constitue un excellent réservoir de la biodiversité au sein du Gouvernorat de Siliana. C’est aussi un modèle adéquat de gestion durable des terres. Ainsi, les pentes abruptes de ce massif montagneux sont bien couvertes de végétation forestière, ce qui empêche le processus érosif. A l’heure actuelle (2015), ce parc fait l’objet d’un important projet financé par le FEM, et dont l’objectif est l’aménagement des infrastructures d’accueil au sein du parc. Les principales caractéristiques de ce parc (DGF 2013) sont :

  • Date de création : 29 mars 2010 sur 1720 ha
  • Bio-climat sub-humide sur les versants et semi-aride supérieur sur les piémonts, variante fraîche indiquant la continentalité
  • En position centrale de la Dorsale, il présente l’un des points culminants de cette chaine (1357 m)
  • Une aire représentative des milieux montagneux de la Dorsale Centrale tout en étant à la fois une barrière orographique et bioclimatique entre le nord et le centre de la Tunisie
  • Renferme la réserve de l’Erable de Montpellier (1993)
  • Referme la formation la plus méridionale de chêne liège en Tunisie
  • Zonage en trois parties :
    • une zone à protection intégrale englobant la majorité du parc;
    • une zone tampon englobant l’écomusée et les zones de parcours des animaux domestiques de la population limitrophe ;
    • une zone périphérique intégrant les villages de piémonts et une partie de leurs terres agricoles.
  • Au niveau floristique, on constate :
    • la présence d’une formation relique d’Erable de Montpellier (Acer monspessulanum, Sorbus aria et Pyracantharacemiflora);
    • la présence de la formation la plus méridionale de chêne liège en Tunisie.
    • la présence de plusieurs faciès typiques de végétation
    • la diversité de la flore et des formations végétales (Erable, Chêne Liège, Chêne Vert, Pin d’Alep, Olivier-lentisque) de versants et des oueds (rupicoles).
    • La présence du Cyprès de Makthar, endémique tunisienne dans les environs immédiats du parc national (Sidi Bou Abdallah)
  • la diversité potentielle de la faune (comparable à celle de jbel Zaghouan).

 

 

Le parc national de Jbel SERJ

 

4. MILIEU SOCIO ECONOMIQUE :

  • Au niveau économique, la région de Siliana est marquée par une économie particulièrement basée sur la production agricole. Ce secteur économique emploi à lui seul environ 35 % de la main d’œuvre active. Les spéculations pratiquées concernent notamment l’arboriculture, les grandes cultures, les cultures irriguées et l’élevage.
  • En ce qui concerne le secteur industriel, on trouve des unités industrielles employant quelques milliers de personnes. Elles concernent les matériaux de construction, le textile (confection et prêt-à-porter ), l’agroalimentaire et les industries électriques, mécaniques et chimiques.
  • Concernant l’exportation, les produits comme l'huile d'olive, les huiles essentielles, les eaux de distillation, les plantes aromatiques et médicinales, le marbre et le textile, constituent les produits les plus exportés au niveau du Gouvernorat de Siliana.